EnglishFrench
Spiritueux

A quoi ressemble en 2019 le marché des spiritueux « made in France » ?

novembre 2020

Les spiritueux français ne cessent de plaire, sur leur propre territoire mais aussi à l’international. Si le whisky est l’alcool français le plus consommé en France, c’est le cognac que l’on exporte le plus.

Mais les gins et les rhums continuent de croître également en volume. Les alcools Vivant, rares, bio, sans additifs et d’origine essentiellement française, s’intéressent à l’état actuel du marché des spiritueux “made in france”, d’un dynamisme parfois méconnu.

  • Par Adeline Lajoinie, rédactrice web.

Un manque de visibilité pour les spiritueux français

Si l’on demande à un consommateur de citer une marque française de whisky, gin, tequila ou de vodka, il y a fort à parier qu’il sera bien à la peine. Car si les consommateurs veulent désormais retrouver des produits locaux et avoir accès à des circuits courts, ils sont très peu, par exemple, à savoir que la France compte plus de 35 distilleries de whisky sur son territoire.

S’il y a de nombreuses entreprises familiales françaises qui se lancent dans l’aventure des spiritueux, ces PME qui ont un impact économique fort au cœur de leurs régions sont assez peu connues du grand public. Et les bons résultats économiques de cette filière sont timidement mis en avant alors que l’univers des spiritueux français est un parfait exemple des savoir-faire liés aux terroirs, aux goûts et à un art de vivre qui n’existe nulle part ailleurs.

Les professionnels des spiritueux français ont pourtant déjà leur salon, France Quintessence, dont la 6ème édition a eu lieu cette année. Avec pour objectif de réinscrire les spiritueux dans le paysage gastronomique français.

 

Le marché des spiritueux français : la consécration par les chiffres

La fabrication française est souvent un gage de qualité, d’exigence, de tradition et d’innovation. Et c’est d’autant plus le cas au sein du marché des spiritueux français. Les spiritueux français ont obtenu une image de prestige à l’international, ils ont pesé à l’exportation 4,7 milliards d’euros en 2019 (sur un marché de 4,8 Mds d’€). Mais, étrangement, ils souffrent d’un manque de reconnaissance dans leurs propres frontières.

Pourtant, les chiffres du marché des spiritueux français sont très éloquents et la France est le premier pays producteur de spiritueux au sein de l’Union Européenne.

 

Les chiffres des spiritueux français en 2019

En France, les spiritueux ont représenté en 2019 :

  • Plus de 100 000 emplois
  • Plus de 2 millions de visiteurs dans les 210 entreprises de la filière
  • Plus de 800 marques
  • 51 indications géographiques
  • Plus de 2 millions de tonnes de matières premières utilisées : raisins et autres fruits, cannes à sucre, céréales, plantes…
  • 44 catégories de boissons spiritueuses

additif vin rouge

Source : Fédération Française des Spiritueux

Qui consomme le plus les spiritueux français ?

Le podium des pays importateurs en volumes des spiritueux français est composé des États-Unis (42%) , suivis de loin par le Royaume-Uni et l’Allemagne (18%). La Chine est 4ème (29%) mais 2ème en valeur car les chinois sont désormais tournés vers les spiritueux haut de gamme, avec notamment le Cognac qui s’y exporte bien.

Près de 98% de la production de Cognac est d’ailleurs exportée, ce qui explique que la filière se porte très bien malgré une consommation très limitée en France.

(Chiffres 2019 – source : Fédération Française des Spiritueux)

additifs vins et spiritueux

Consommation des spiritueux français en France : whisky en tête, gin et rhum qui remontent

L’activité des spiritueux en France a fortement évolué avec l’émergence de distilleries locales et une cible de consommateurs de plus en plus jeune et exigeante.

La consommation des spiritueux français s’est également diversifiée au sein du territoire. Si le whisky reste l’alcool le plus consommé, que ce soit en grande distribution ou en CHR (cafés-hôtels-restaurants), les alcools blancs séduisent de plus en plus, tout comme le rhum. En 2019, on a ainsi vu une croissance en volume de la consommation de gins (+9,7%) et de rhums (+5,4%) français en France. 

whisky barils

 

Et les spiritueux biologiques français dans tout ça ? 

Chez Vivant, nous sommes particulièrement sensibles à la qualité de nos produits et très engagés dans la promotion des spiritueux biologiques et sans additifs. Nous vous expliquions d’ailleurs dans cet article ce qu’est un spiritueux biologique et dans celui-ci, quels sont les additifs que vous pouvez trouver dans vos spiritueux.

On estime à 0,33 % la part de marché des spiritueux bio en France sur le marché total des spiritueux français. Ce qui représente tout de même un marché de 15 millions d’euros en se basant sur les chiffres de la Fédération Française des Spiritueux pour 2017.

En 2018, les liquides s’octroyaient 18 % des dépenses des ménages en produits biologiques. Dans le détail, les boissons alcoolisées ont représenté 13 % et le sans alcool, 5 %. Avec des ventes en hausse de + 21 % en 2017, les vins, bières, cidres et autres spiritueux figuraient au top 3 des plus belles progressions de produits bio en GMS.

Découvrez tous nos spiritueux d’origine biologique certifiée ICI !

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.
Pour entrer dans ce site
vous devez avoir l’âge légal
requis par la législation de votre pays.
Entrer
Vivant vous encourage à consommer l’alcool avec modération https://www.wineinmoderation.eu/fr-fr/. Pour visiter www.alcoolsvivant.fr, vous devez avoir l’âge légal requis dans votre pays de résidence. Si aucune loi n’existe dans votre pays, vous devez avoir 21 ans révolus pour visiter notre site. L’alcool est dangereux pour la santé, en entrant sur ce site, vous acceptez les termes et conditions.