EnglishFrench
x
Gin

Les 10 astuces pour faire un bon Gin Tonic

février 2023
gin tonic

La préparation d’un bon Gin Tonic, c’est tout un art. Mais nul besoin d’être un esthète en mixologie pour faire un bon Gin Tonic. Les Alcools Vivant, spécialistes en spiritueux bio français, vous donnent quelques astuces pour créer “votre” meilleur Gin Tonic.

1. Choisir un Gin de qualité

Il est toujours primordial de s’assurer de la qualité des ingrédients d’un gin et de leur provenance. Les goûts sont très personnels et il existe de très nombreux gins différents. Pour ceux qui aiment les arômes printaniers, le Gin Iris est riche de baies de genévrier, bergamote, verveine citronnée, racine d’iris et sauge. Pour ceux qui préfèrent les épices, le Gin Decroix est basé sur du poivre de Sichuan, associé à de la coriandre, de la cardamome, du gingembre, de l’angélique, et bien sûr, des baies de genièvre. Le Gin Machaon a été créé à partir d’ingrédients végétaux bio, suivant une recette ultra-locale : baies et jeunes pousses de genévrier, fleurs de sureau, romarin, zeste de citron, graines de coriandre. Enfin, le doux Gin Envol met à l’honneur les arômes floraux du géranium rosat. Ces quatre gins sont certifiés Agriculture Biologique et privilégient des ingrédients produits en France.

 

2. Choisissez le bon tonic

Choisissez un bon tonic en fonction de 3 critères : son utilisation, le type de dégustation (en soirée, en apéritif…) et son prix.  En fonction de votre goût, de la nature de votre gin et des ingrédients que vous allez apporter ensuite (zestes ou jus d’agrumes, baies, concombres…), vous pouvez le choisir plus ou moins sucré / plus ou moins amer.

 

3. Et pourquoi pas une simple eau gazeuse ?

À défaut de tonic, ou si on n’aime pas du tout le sucre, on peut aussi se contenter d’une eau pétillante, qu’on choisira pas trop salée. Cet assemblage très simple gin et eau pétillante a la vertu de ne pas dénaturer les gins qui en valent la peine, comme par exemple les Gins Vivant.

 

4. Utilisez des ingrédients frais

En dehors du gin et du tonic, le gin tonic suppose un autre ingrédient central : les tranches et zestes d’agrumes frais. Les citrons et les oranges sont parfaits pour cette utilisation. Mais évitez les tranches congelées ou en conserve. Préférez-les frais et tranchez-les juste avant de servir si possible. Afin d’apporter un peu plus d’originalité ou de piquant, on peut utiliser du jus de citron jaune, de citron vert, des tranches de concombre ainsi que des baies de genièvre. Là aussi, la fraîcheur de ces ingrédients est primordiale.

 

5. Respectez le bon rapport

La base de ce cocktail classique est assez simple : mélangez 1/3 de gin de bonne qualité et 2/3 d’une eau tonique peu sucrée. Le rapport doit donc toujours être, pour un parfait équilibre, d’une part de gin pour trois parts de tonic. Vous pouvez ajuster selon vos goûts. Mais évitez de faire moitié moitié au risque de dénaturer les arômes de votre cocktail en donnant trop de place à l’alcool.

 

6. Utilisez le bon verre

Les avis ne sont pas toujours très tranchés concernant le bon verre pour servir le gin tonic. Traditionnellement, le verre adapté pour un gin tonic est le verre à cocktail, à pied en forme de coupe évasée. On va également apprécier son gin tonic dans un highball, verre haut et droit à fond plat dont la contenance est adaptée aux long drinks ; mais aussi un tumbler (appelé aussi rocks, old fashioned ou low ball), moins haut, plus trapu et à fond plat.

 

7. Agitez ou mélanger délicatement

Lorsque vous ajoutez le tonic à votre gin, n’hésitez pas à agiter ou mélanger délicatement la boisson. Ne mélangez pas trop, car cela peut nuire à la texture et au goût. Le gin tonic ne se fait donc jamais au shaker.

 

8. Une touche finale esthétique

L’intérêt du cocktail est de pouvoir le personnaliser selon ses envies. Dans le cas du gin tonic, vous pouvez ajouter une touche finale à votre cocktail en ajoutant des herbes ou des épices. Une branche de romarin, quelques feuilles de menthe, des feuilles de thym, des tranches de gingembre… Et pourquoi pas aller un peu plus loin ? Vous pouvez également ajouter des olives ou des graines de sésame.

 

gin tonic

9. Et à l’extrême limite du Gin Tonic…

Vous pouvez ajouter des saveurs à votre gin tonic. Par exemple, ajoutez un peu de sirop de sucre de canne, du jus de citron vert ou du jus d’ananas pour obtenir des saveurs plus complexes. Vous pouvez même ajouter des fruits comme des tranches de fraises ou des grains de fruits de la passion…

 

 

10. Savourez !

Le moment le plus important de toute boisson est de la savourer. Prenez votre temps et savourez chaque gorgée de votre gin tonic. Appréciez l’arôme, le goût et la texture de votre mélange.

 

​​

 

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.
Pour entrer dans ce site
vous devez avoir l’âge légal
requis par la législation de votre pays.
Entrer
Vivant vous encourage à consommer l’alcool avec modération https://www.wineinmoderation.eu/fr-fr/. Pour visiter www.alcoolsvivant.fr, vous devez avoir l’âge légal requis dans votre pays de résidence. Si aucune loi n’existe dans votre pays, vous devez avoir 21 ans révolus pour visiter notre site. L’alcool est dangereux pour la santé, en entrant sur ce site, vous acceptez les termes et conditions.